Saponification à froid : LA liste ultime de ressources pour enfin se lancer !


Beauté, Corps, Visage / dimanche 9 décembre, 2018

La saponification à froid, vous connaissez ? Si la réponse est non, cet article va vous présenter cette technique pour apprendre à réaliser soi-même des savons artisanaux ! Il existe un nombre incalculable de blogs et de sites internet qui expliquent cette technique ! Ainsi, dans cet article, j’ai rassemblé les meilleures astuces et conseils pour apprendre à réaliser soi-même du savon !

Cela fait maintenant depuis 2016 que je réalise moi-même mes savons. Pour l’instant, je n’ai que réalisé peu de savons, car à chaque fois, j’en fais tellement (entre 500gr et 1kg) que j’en ai pour plusieurs mois ! Toutefois, avant de me lancer, j’ai bien passé 1 an à me renseigner et à lire des articles avant de sauter le pas ! Ainsi, dans cet article, j’ai tenté de résumer toutes les informations que j’ai trouvé avant de me lancer.

Savon à la poudre de tulsi
Ebook : 120 recettes

Pourquoi faire soi-même son savon ?

Vous pouvez vous demander, quel est l’intérêt de faire son savon, si on en trouve partout pour des sommes modiques ! Il y a plusieurs raisons pour lesquelles j’ai commencé à faire mon savon moi-même :

Le prix

Pour le savon brun très foncé que vous pouvez voir sur les photos, j’ai réalisé un pain de savon de 690gr pour un coût total de 5,528€. Il est possible de découper le savon en plus ou moins gros morceaux, mais 100gr de savon revient à environ 0,80€. Dans ce savon, j’ai mis de l’huile d’olive bio, de l’huile de coco bio, du beurre de karité brut bio, de la poudre de tulsi bio, de l’huile essentielle de lavande vraie bio, de la soude en cristaux et une infusion de fleurs de calendula bio. Vous pouvez retrouver la recette complète dans cet article 😉

Le choix des ingrédients

La liste d’ingrédients des savons du commerce sont souvent très longues et remplies de mots incompréhensibles… De plus, il est aujourd’hui difficile de trouver des savons sans huile de palme. Pour des raisons éthiques et écologiques, je préfère donc éviter autant que faire se peut, d’acheter des savons du commerce.

L’adaptation aux besoins

Le fait de faire son savon permet de réaliser des recettes en harmonie avec les besoins de sa peau (acné, eczéma, peau sèche, etc).

Le zéro déchet

Faire son savon soi-même permet de participer activement à la réduction des déchets, car si les huiles que l’on utilise viennent de bouteilles en verre, elles sont recyclables à l’infini alors que les savons, que l’on achète dans le commerce, sont très souvent vendus dans des emballages en plastique.

Le fun

Même s’il faut prendre beaucoup de précautions lorsque l’on réalise soi-même du savon, il faut avouer que c’est plutôt cool de faire des trucs soi-même 😉

Savon à l’argile verte et huile essentielle de lavande vraie

Qu’est ce que la Saponification à Froid (SAF) ?

La saponification à froid consiste à réaliser du savon à basse température (entre 40 et 50°C). Cette technique permet de conserver la glycérine. Au contraire, la saponification à chaud consiste à réaliser du savon à haute température (environ 100°C). Cette technique permet de réaliser des savons de bonne qualité, mais cette technique présente des inconvénients à plusieurs niveaux :

  • les huiles utilisées dans le savon perdent leurs propriétés ;
  • la glycérine n’est plus présente qu’en très petite quantité ;
  • les savons deviennent asséchant pour la peau lorsqu’ils sont utilisés trop régulièrement.

Ainsi, la technique de la saponification à froid permet de conserver les propriétés des huiles utilisées. De plus, cette technique permet de produire naturellement de la glycérine dans le savon, ce qui le rend très doux pour la peau.

Les calculateurs

Il existe plusieurs calculateurs sur Internet. Toutefois, ils sont parfois complexes à comprendre et à utiliser. Personnellement, j’utilise depuis ma première recette, le calculateur Mendrulandia. Je trouve ce calculateur simple d’utilisation et plus intuitif que les autres qui existent en ligne. Si ce calculateur vous fait peur, je vous invite à lire cet article, qui est hyper complet et qui vous aidera à vous lancer !

Savon au rhassoul

Les moules

Vous pouvez utiliser ce que vous voulez pour mouler vos savons, mais le plus simple, sera d’utiliser des moules en silicones, car les savons seront plus faciles à démouler. Voici une petite liste de moules que j’utilise, en forme de :

Les meilleurs articles qui expliquent la SAF

Enfin, je vous propose une liste d’articles (en français et en anglais), qui m’ont aidé à me lancer la première fois :

Est-ce que cet article vous donne aussi envie de vous lancer dans la fabrication de savon maison ? Laissez-moi un commentaire avec la première recette que vous avez réalisé 😉

Cet article peut contenir des liens affiliés. Pour en savoir plus, consultez les Mentions Légales du site.

12 réponses à « Saponification à froid : LA liste ultime de ressources pour enfin se lancer ! »

  1. J’en avais entendu parler dans le passé, mais j’avais trop la flemme de regarder tout les sites qui propose d’en faire.
    Merci d’aborder l’intérêt environnemental de ce genre de produit. J’attend la recette complète avec impatience.

    1. Bonjour, pourquoi est-ce interdit de donner des savons ? Pendant Noël, on nous inonde d’idées de Cadeaux a faire soit même afin de les offrir ? Suis je sotte ou pas ?

      1. Bonjour,
        Il est interdit de donner du savon fait maison, car fabriquer du savon artisanal à froid est une activité qui relève de la santé publique. Le savon est un produit cosmétique qui est en contact direct avec la peau. Ainsi, il doit répondre à certaines normes conformément à la législation en vigueur. En effet, les savons que l’on achète en magasin on passé des tests afin d’attester de leur non dangerosité pour la santé (selon leurs critères…), ce qui n’est pas le cas avec les savons faits maison. Ainsi, le risque vient surtout du fait qu’une personne de votre famille puisse avoir une réaction allergique à votre savon et vous dénonce à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF)….

Laisser un commentaire