Shampoing à la poudre de sidr : pour fixer les teintures naturelles à l’indigo ou au katam


Beauty, Cheveux / mercredi 27 février, 2019

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle recette de shampoing solide ! Cette fois-ci, la recette est idéale pour les cheveux teints avec de l’indigo ou du katam. Il s’avère que la poudre de sidr possède plusieurs bienfaits pour le cuir chevelu et les cheveux. Toutefois, ce qui nous intéresse dans ce shampoing, ce sont des propriétés qui permettent de fixer la couleur des teintures naturelles à base d’indigo ou de katam.

Pourquoi la poudre ayurvédique de sidr ?

Cette poudre de plante est très riche en saponosides, qui ont des propriétés moussantes. Elle est aussi très riche en mucilages, qui gonflent au contact de l’eau et qui permettent d’épaissir les préparations. Ces deux éléments spécifiques à la poudre de sidr, lui donnent une place de choix dans la réalisation de shampoing solide.

Comme je l’ai déjà dit, l’incorporation de cette poudre dans des shampoings solides est idéale pour prolonger et fixer les teintures naturelles à base d’indigo ou de katam.

Enfin, pour ceux qui ont un cuir chevelu sensible, la poudre de sidr permet aussi de lutter contre les démangeaisons du cuir chevelu et les pellicules. Cette poudre permet ainsi de laver les cheveux tout en leur donnant du volume !

Quelles propriétés pour les autres ingrédients de la recette ?

– L’huile de coco : cette huile permet de nourrir en profondeur les cheveux tout en les renforçant et en les rendant brillants. 

L’huile essentielle de bergamote : cette huile essentielle parfume délicatement le shampoing (même si après le rinçage l’odeur de bergamote ne persiste pas dans les cheveux)

La verveine : utilisée en infusion sur les cheveux, elle permet de réguler le sébum et d’avoir ainsi les cheveux qui regraissent moins vite

La recette

Vous souhaitez tester la recette ? Voici les moules que j’utilise !

Télécharger la recette : Shampoing à la poudre de sidr

4 réponses à « Shampoing à la poudre de sidr : pour fixer les teintures naturelles à l’indigo ou au katam »

Laisser un commentaire