Comment réaliser un désinfectant naturel pour les plaies superficielles ?


Au naturel, DIY, Lifestyle / samedi 17 avril, 2021

Aujourd’hui, je vous propose une recette simple et rapide pour réaliser un désinfectant naturel afin de nettoyer les plaies superficielles ! Pour cette recette, il ne vous faudra que 4 ingrédients : du macérât huileux de calendula, de l’émollient Caprylis, de l’huile essentielle de tea tree et de l’huile essentielle de lavande vraie !

En effet, bien que certains sprays désinfectants du commerce ne piquent pas, ils peuvent tout de même contenir des ingrédients potentiellement allergisants pour la peau. Bien sûr, je ne dis pas qu’il ne faut plus utiliser les sprays désinfectants du commerce, mais si vous cherchez une alternative totalement naturelle, vous êtes au bon endroit !

Cette recette, permet de réaliser un spray gras, qui va permettre d’éviter qu’une petite plaie superficielle ne s’infecte ! Il n’est pas adapté pour les plaies profondes, toutefois, il pourra être utilisé une fois que les croûtes de plaies profondes seront tombées afin d’assurer une meilleure cicatrisation de la peau.

Ebook : 120 recettes

Dans quel cadre utiliser cette recette ?

J’utilise ce macérât pour plein de petits bobos du quotidien. En effet, il permet de favoriser la cicatrisation et d’éviter l’infection de petites blessures. Ainsi, je l’utilise pour soigner des :

  • égratignures superficielles
  • piqûres d’insectes
  • plaies superficielles
  • brûlures superficielles
  • irritations cutanées superficielles
  • allergies cutanées superficielles
  • boutons d’acné

Enfin, pour aller plus loin et soulager les sensations de tiraillements ou de picotements de ce genre de plaies superficielles, vous pouvez également retrouver mon article : Comment réaliser un macérât huileux anti-inflammatoire !

Les propriétés des ingrédients

Macérât de calendula : j’ai réalisé un macérât huileux de calendula à base d’huile d’amande douce. Ainsi, la calendula permet de lutter contre les irritations, les tiraillements ou les rougeurs et c’est également une plante antibactérienne, antiseptique et régénérante. En ce qui concerne l’huile d’amande douce, car c’est une huile végétale qui permet d’activer la réparation de la peau en l’assouplissant mais également en la fortifiant.
L’émollient Caprylis : il assoupli, adoucit et laisse un toucher non gras. De plus il améliore la pénétration des huiles essentielles dans la peau.
Huile essentielle de tea tree : antibactérienne majeure, antifongique et anti-inflammatoire.
Huile essentielle de lavande vraie : apaisante et antalgique, elle permet également de cicatriser et régénérer les peaux abîmées.

Si vous n’avez jamais réalisé de macérât huileux, avant de vous lancer dans cette recette, je vous conseille de lire l’article : Comment faire ses macérâts huileux ? 3 recettes ultra simples !

La recette

Pour l’utiliser facilement, je conserve cette recette dans un flacon spray !

Désinfectant naturel

Désinfectant naturel

Télécharger la recette

Envoyer le lien de téléchargement à :

J'accepte les conditions d'utilisation de mon adresse e-mail selon la section IV. Informatiques et liberté des Mentions Légales du site.

Et vous, utilisez-vous également des plantes pour soigner les petits bobos du quotidien ?

Cet article peut contenir des liens affiliés. Pour en savoir plus, consultez les Mentions Légales du site.

Laisser un commentaire