Décryptage : les différents types d’ingrédients cosmétiques


Beauté, Cheveux, Corps / samedi 17 octobre, 2020

Lorsque j’ai commencé la cosmétique maison, j’ai acheté une multitude d’ingrédients sans toujours savoir comment les utiliser correctement ! Ainsi, dans cet article, j’ai voulu vous proposer une liste des différents types d’ingrédients cosmétiques avec quelques conseils pour bien les utiliser !

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle regroupe les principaux types d’ingrédients que l’on utilise fréquemment en cosmétique fait maison ! Ces ingrédients cosmétiques sont relativement faciles à trouver et ne demandent pas de grandes connaissances en cosmétique pour être manipulé.
Toutefois, il y a certaines précautions à prendre lors de leur manipulation, stockage ou encore de leur durée de conservation une fois incorporé dans une préparation cosmétique.

Les huiles et beurres végétaux

Les huiles et les beurres végétaux sont des corps gras. Ils sont extraits d’une des noix / amandes / fruits / graines d’une plante, qui contiennent des lipides. Les lipides sont des corps gras essentiels à notre organisme.
Ils jouent un rôle primordial au niveau des membranes des cellules de notre corps ! C’est pour cela que certaines huiles ou beurres végétaux peuvent aussi être consommés (toujours vérifier si l’huile ou le beurre végétal contient la mention « qualité alimentaire »).

Les huiles et les beurres végétaux, sont généralement obtenus grâce à la technique du pressage. De manière générale, je vous conseille de toujours choisir une huile, première pression à froid et non raffinée. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un maximum de propriétés de cette huile.
Les acides gras contenus dans les huiles ou les beurres végétaux permettent de nourrir la peau. De plus, vous pouvez utiliser la grande majorité des huiles et beurres purs sur votre peau (toujours vérifier les conseils d’utilisation).

Enfin, lorsque vous souhaitez utiliser une huile dans une préparation cosmétique, vérifiez toujours que les autres ingrédients cosmétiques sont solubles dans le gras (huile ou beurre), sinon il sera nécessaire d’utiliser un émulsifiant (retrouvez plus d’informations sur les émulsifiants, plus bas dans l’article).

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont obtenues grâce à la technique de la distillation. Il y a deux variations lors de l’utilisation de cette technique ! En effet, pour les plantes, les huiles essentielles sont obtenues grâce à la vapeur d’eau. Pour les agrumes, les huiles essentielles sont obtenues grâce à l’extraction par expression (ou pression) à froid, c.à.d. que les écorces des agrumes sont pressés pour obtenir l’huile essentielle.

Les huiles essentielles sont très concentrées en propriétés, mais aussi en arômes ! Étant donné que ce sont des ingrédients très concentrés, de manière générale, quelques gouttes suffisent pour bénéficier de leurs propriétés !
Ainsi, il faut toujours les utiliser avec la plus grande prudence ! Il ne faut jamais les utiliser pures sur la peau, il faut toujours les diluer dans une huile ou un beurre végétal. En effet, les huiles essentielles font parti des ingrédients qui ne sont pas soluble dans l’eau, mais uniquement dans des corps gras !

Enfin, les huiles essentielles sont à éviter chez les femmes enceintes ou allaitante et chez les enfants de moins de 7 ans. Lorsque vous souhaitez utiliser une huile essentielle, renseignez-vous toujours sur les conseils et contre-indications d’utilisation.

Les hydrolats et gels aqueux

Les hydrolats, sont issus de la fabrication d’huiles essentielles. En effet, les hydrolats sont issus de l’eau résiduelle de distillation. Ainsi, ils ont les mêmes propriétés que les huiles essentielles, mais sont beaucoup plus doux ! Contrairement aux huiles essentielles, ils peuvent être utilisés pur sur la peau (pour la majorité des hydrolats, mais toujours vérifier les conseils d’utilisation).

Les gels aqueux sont des gels dont l’agent gonflant est l’eau ! Ils sont généralement issus de plantes ou fabriqué à base de plantes. Le plus connu est le gel d’aloe vera. Il y a également le gel de graines de lin ou le gel de gomme de xanthane.

Les hydrolats et les gels aqueux ont généralement des propriétés hydratantes grâce à l’eau contenu dans leur composition. De plus, ils contiennent également les propriétés de la plante de laquelle ils sont issus. Enfin, de manière générale, ils peuvent également être utilisés pur sur la peau, mais renseignez-vous toujours sur les conseils d’utilisations avant d’utiliser un hydrolat ou un gel aqueux !

Ne ratez plus les prochains articles !
Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

Les actifs

Les actifs apportent des propriétés particulières à une préparation. Ils peuvent avoir des propriétés antibactérienne, purifiante, anti-âge, anti-cellulite, protectrice, hydratante, etc.
Leurs origines et leurs méthodes d’obtention sont très diverses ! Certains actifs sont créés de manière synthétique en laboratoire alors que d’autres sont extraits de plantes ou d’algues !

Lors de leur utilisation, veillez à toujours bien lire les conseils et précautions d’utilisation de chaque actif. En effet, ils possèdent chacun un dosage bien spécifique à ne pas dépasser. De plus, certains sont solubles dans l’eau alors que d’autres sont solubles dans des corps gras (huile ou beurre végétal). Enfin, de manière générale, il est conseillé de ne pas dépasser 4 actifs par préparation cosmétique.
En ce qui me concerne, j’essaye de ne jamais dépasser la barre des 2 actifs. Ainsi, j’obtiens un soin spécifique et très concentré qui répond parfaitement à un problème de peau.

Les tensioactifs

Les tensioactifs sont des ingrédients cosmétiques qui permettent de donner des propriétés nettoyantes et moussantes à vos préparations. Ils sont généralement utilisés pour réaliser des shampoings solides ou liquides, des nettoyants pour le corps, le visage ou les cheveux, des gels douches, des boules de bain ou encore des produits ménagers.

Il existe plusieurs types de tensioactifs. Il y en a sous forme liquide pour faire des gels douches ou shampoings liquides et sous forme solide pour réaliser des shampoings solides ou des boules de bains, par exemple.

Les émulsifiants

Les émulsifiants permettent d’associer dans une seule préparation, une ou plusieurs huiles ou beurres végétaux ainsi que de l’eau, une infusion de plante ou un hydrolat. Ils permettent donc de réaliser des crèmes, des gels ou des laits.
Il existe plusieurs types d’émulsifiants qui vous permettront d’obtenir des textures différentes (plus ou moins épais) ainsi que des rendus différents (plus ou moins gras).

Les conservateurs

Les conservateurs comme leur nom l’indique, permettent de prolonger la durée de conservation de vos préparations. Ainsi, ils ont une action anti-microbienne et ils sont indispensables lorsqu’il y a un élément aqueux (infusion de plante, hydrolat, eau, etc) dans votre préparation.
Il existe plusieurs types de conservateurs : extrait de pépins de pamplemousse, cosgard, leucidal, etc.

Il est important de noter que les conservateurs sont différents des anti-oxydants comme la vitamine E. En effet, les anti-oxydants permettent de ralentir le rancissement des huiles, mais ne préviennent pas l’apparition de bactéries. Toutefois, en désinfectant bien mes ustensiles et mes pots de conservation, j’arrive à faire tenir une préparation qui contient une phase aqueuse jusqu’à 2 mois au réfrigérateur.

Les fragrances

Il existe plusieurs types de fragrances : synthétiques ou naturelles ! Elles ont pour unique objectif de parfumer une préparation. En effet, elles ne possèdent pas de propriétés spécifiques comme les huiles essentielles ou encore les huiles ou les beurres végétaux.
Contrairement aux huiles essentielles, elles peuvent être utilisées chez les femmes enceintes ou allaitantes. Cependant, elles contiennent aussi parfois des allergènes. Ainsi, il est important de toujours consulter les précautions d’utilisation avant de les mettre dans vos préparations.

Vous aussi, vous réalisez vos cosmétiques maison ? Quels sont les ingrédients cosmétiques dont vous ne pouvez pas vous passer ?

Cette thématique vous intéresse ? Retrouvez également mon article où je vous parle des différents lieux où j’achète mes ingrédients : Cosmétique maison : où acheter ses ingrédients ?

Laisser un commentaire