5 astuces simples et naturelles pour apaiser les peaux sensibles
5 astuces simples et naturelles pour apaiser les peaux sensibles

5 astuces simples et naturelles pour apaiser les peaux sensibles

Dans ce nouvel article, je vous propose de passer en revue les 5 astuces les plus simples et efficaces à mettre en place pour prendre soin d’une peau sensible ! On a toutes déjà eu des périodes où notre peau semblait plus sensible qu’à d’autres moments de l’année (avec le froid en hiver ou l’humidité en été, par exemple) ! Ainsi, dans cet article, je vous propose 5 astuces testées et approuvées pour prendre soin simplement et naturellement des peaux sensibles !

Pas le temps de tout lire ? Découvrez l’article au format audio !

Astuce n°1 : Choisir un savon au pH neutre

L’importance du nettoyage

Avant tout, la peau est un organe qui a besoin d’être nettoyé régulièrement, car elle est en contact direct avec le monde extérieur qui nous entoure !

Mais le nettoyage ne doit pas être fait, n’importe comment, trop souvent ou avec des produits trop agressifs ! En effet, on ne s’en rend pas forcément compte, mais notre peau possède une flore bactérienne indispensable au maintien d’une peau en bonne santé : cette flore s’appelle la flore saprophyte !

Comme c’est le cas pour nos intestins qui possèdent une flore bactérienne intestinale, notre peau possède une flore bactérienne cutanée dont il convient de prendre soin. Une flore bactérienne cutanée en bonne santé est le gage d’une peau en bonne santé !

Pour revenir au nettoyage, celui-ci doit respecter cette flore bactérienne cutanée ! En effet, le nettoyage doit respecter l’équilibre biologique de notre peau pour éviter de voir apparaître des irritations ou des infections cutanées !

L’importance du pH

L’équilibre biologique de notre peau est aussi désigné par le pH !

Le pH est une valeur numérique qui exprime le niveau d’acidité ou l’alcalinité d’un élément. Un pH dit alcalin ou basique est proche de 14 alors qu’un pH dit acide est proche de 0.

En ce qui concerne notre peau, elle a un pH qui varie entre 4 et 6,5. Elle a donc naturellement un pH légèrement acide. Ce pH légèrement acide joue le rôle de « manteau acide de protection » contre les infections bactériennes ou les infections fongiques.

2 éléments qui peuvent perturber le pH de la peau

  • En premier, il y a l’eau du robinet : en effet, de manière générale, l’eau du robinet contient des sels de calcium et de magnésium. Ainsi, lorsqu’un savon ordinaire est utilisé avec cette eau du robinet, les sels de calcium et de magnésium deviennent collants et peu solubles et en restant sur la surface de notre peau, ils peuvent entraîner des irritations !
  • En second, on a justement les savons ordinaires : de manière générale, ils ont un pH plutôt élevé, c’est-à-dire alcalin qui se situe entre 9 et 10, ce qui est donc bien plus élevé que le pH de la peau qui est entre 4 et 6,5 ! Cela ne pose pas trop de problème lorsque l’on a une peau qui est saine, car elle possède des mécanismes naturels qui lui permettent d’ajuster son pH entre 30 minutes et 2h après l’utilisation d’un savon ordinaire. Cependant, lorsque la peau est fragile de nature ou qu’elle présente une irritation ou une blessure, il est préférable d’opter pour un savon au pH neutre, c’est-à-dire un pH à 7 ou alors de trouver un savon ou un nettoyant au pH le plus proche possible de celui de la peau : entre 4 et 6,5.

Quelques idées de savons ou de nettoyants doux pour la peau :

Astuce n°2 : Choisir des huiles végétales adaptées à sa peau

La deuxième astuce consiste à utiliser des huiles végétales qui permettront à la peau, d’avoir un apport lipidique suffisant pour qu’elle retienne mieux l’eau. La peau a besoin de bons gras (lipides) pour maintenir une structure intercellulaire saine qui retiendra mieux l’hydratation des couches supérieures de la peau !

Il est donc important de bien choisir les molécules lipidiques que l’on apporte à sa peau, car certains soins conventionnels sont composés de paraffine ou d’huiles minérales, qui vont juste créer une couverture occlusive sur la peau pour empêcher l’eau de s’évaporer. Ces produits auront un effet de « pansement » mais n’apporteront rien à la peau, car dès que l’on arrête de les utiliser, les problèmes reviennent !

Les molécules lipidiques les mieux adaptées à la peau

L’idéal est donc d’apporter des molécules lipidiques qui permettent d’améliorer la qualité de la structure intercellulaire du derme. En faisant cela, on améliore réellement et durablement la structure de sa peau en lui permettant de mieux retenir l’eau.

Pour faire cela, les huiles et les beurres végétaux sont les plus adaptées, car ils ont généralement une structure lipidique très similaire à celle du sébum de la peau ! Grâce à leurs acides gras complexes, ils vont donc venir nourrir en profondeur la peau qui conservera par la même occasion une meilleure hydratation !

Voici une liste non-exhaustive des huiles et beurres végétaux en fonction du type et de l’état de la peau :

Le type de peau

Peau normalePeau mixtePeau grassePeau sèche
Amande douce
Argan
Carotte
Framboise
Jojoba
Macadamia
Olive
Onagre
Rose musquée
Soja
Abricot
Argan
Carotte
Chanvre
Jojoba
Noisette
Olive
Pépins de raisins
Carotte
Jojoba
Noisette
Neem
Nigelle
Olive
Pépins de raisins
Sésame
Amande douce
Argan
Avocat
Bourrache
Cacao
Calendula
Calophylle inophyle
Carthame
Cassis
Chanvre
Coco
Germe de blé
Jojoba
Karité
Lin
Macadamia
Millepertuis
Nigelle
Olive
Périlla
Rose musquée
Sésame
Tournesol

L’état de la peau

Peau maturePeau sensiblePeau acnéiquePeau ternePeau réactive
Abricot
Argan
Arnica
Avocat
Bellis (Pâquerette)
Bourrache
Carthame
Carotte
Cassis
Chanvre
Framboise
Jojoba
Lin
Macadamia
Olive
Onagre
Pépins de raisins
Périlla
Ricin
Rose musquée
Sésame
Soja
Amande douce
Calendula
Carthame
Cassis
Framboise
Germe de blé
Jojoba
Lin
Macadamia
Millepertuis
Nigelle
Olive
Pépins de raisins
Rose musquée
Sésame
Calophylle inophyle
Jojoba
Lin
Neem
Nigelle
Noisette
Olive
Pépins de raisins
Tournesol
Abricot
Carotte
Framboise
Jojoba
Olive
Ricin
Tournesol
Arnica
Bellis (Pâquerette)
Calendula
Calophylle inophyle
Carthame
Cassis
Framboise
Germe de blé
Lin
Millepertuis
Olive
Périlla

Astuce n°3 : Consommer de bons gras

La troisième astuce consiste à consommer de bons gras, comme ceux que l’on trouve dans les poissons gras (comme le saumon), dans les huiles végétales (comme l’huile d’olive), dans certains fruits (comme l’avocat) ou encore dans des oléagineux (comme les graines de courges, les noisettes, les amandes, les noix de cajou, etc). Ces bons gras permettront également d’améliorer la qualité intercellulaire du derme (mais cette fois-ci par l’intérieur) pour qu’il puisse au mieux remplir son rôle !

C’est grâce à ces bons gras que notre peau conserve son « éclat », car un manque de bons gras dans l’alimentation ne permettra pas à la peau de maintenir son hydratation et la rendra donc plus sèche.

Lorsque je parle de bons gras, je parle surtout d’acides gras mono-insaturés et polyinsaturés, qui proviennent principalement de noix, de graines, des avocats ou encore de poissons. Ces acides gras sont meilleurs pour la santé cardiovasculaire et permettent à la peau de conserver son hydratation et de rester ferme et souple !

Les Oméga-3

Ainsi, les Oméga-3 font partie de ces acides gras polyinsaturés. Toutefois, ce sont des micronutriments que notre organisme ne peut pas fabriquer, mais ils sont néanmoins indispensables pour fabriquer des parois cellulaires saines et pour réduire l’inflammation.

Les aliments riches en Omega-3 sont le maquereau, le hareng, le saumon, les sardines, le thon, les jaunes d’œufs, les graines de chia, les graines de lin ou encore les graines de chanvre !

Astuce n°4 : Intégrer des ingrédients qui boostent l’hydratation dans sa routine beauté

La quatrième astuce consiste à utiliser des ingrédients qui boostent l’hydratation de la peau de l’extérieur, car une peau bien hydratée a tous les nutriments pour bien se régénérer ! Il est bien sûr indispensable de consommer des aliments afin d’apporter une bonne hydratation à notre peau de l’intérieur, mais il s’avère que certains de ces aliments peuvent également être appliqués sur notre peau afin de lui donner un coup de boost !

Les meilleurs ingrédients naturels

Voici donc les quelques ingrédients que j’aime intégrer à mes soins afin de booster l’hydratation des couches supérieures de ma peau :

  • du gel d’aloe vera,
  • de l’acide hyaluronique,
  • du miel,
  • de la purée de banane,
  • de la purée d’avocat,
  • du yaourt,
  • de l’eau d’avoine.
Ebook : 120 recettes

Astuce n°5 : Consommer les micronutriments indispensables à une peau en bonne santé

La santé de la peau passe par un apport en micronutriments suffisant ! Lorsque notre organisme n’a pas suffisamment de nutriments nécessaires à son bon fonctionnement, il ne peut pas exécuter toutes les tâches quotidiennes d’entretien, de réparation et de régénération des cellules de notre corps !

Les minéraux au même titre que les vitamines participent au bon fonctionnement de notre organisme ! Ils permettent de construire et de réguler quasiment toutes les fonctions corporelles !

Qu’est-ce qui déséquilibre notre organisme ?

Certains scientifiques disent même que les minéraux sont les bougies d’allumage qui permettent de maintenir les moteurs en marche ! Ces minéraux peuvent être trouvés dans une grande quantité d’aliments. Il peut donc sembler facile au premier abord de s’en procurer, mais il existe de nombreux facteurs qui peuvent perturber l’équilibre minéral de notre organisme :

  • En premier, on retrouve l’épuisement global des sols dû à la monoculture et à l’agriculture intensive. Malheureusement, les aliments du début du XIXe siècle étaient beaucoup plus riches en micronutriments que ceux d’aujourd’hui. Les chiffres varient d’une étude à une autre, mais en moyenne, les aliments d’aujourd’hui, sont en moyenne 30 % moins riches en micronutriments (et parfois, ce pourcentage peut être beaucoup plus élevé) !
  • En second, il y a également, le stress, l’anxiété, l’abus d’alcool et l’abus de sucre, qui sont également des facteurs qui drainent notre organisme de ces nutriments.

Pour finir, la plupart des minéraux sont disponibles sous forme de compléments alimentaires, mais comme leur nom l’indique, ils « complémentent / supplémentent » une bonne alimentation ! Alors, avant de se ruer sur les compléments alimentaires, il convient de se concentrer sur l’amélioration de son alimentation !

C’est également l’une des raisons pour lesquelles, je ne conseille que très rarement des compléments alimentaires ! Je ne dis pas qu’il ne faut pas en prendre, mais je pense simplement que le premier levier que l’on peut actionner, c’est l’alimentation !

Les principaux micronutriments

  • Les minéraux : le zinc, le sélénium, le calcium, le magnésium, la silice, le potassium.
  • Les vitamines : La vitamine A, C, D, E, B2, B3, B5, B7.
  • Les autres micronutriments : L’iode, les protéines, les Oméga-3.

Et vous, avez-vous également des astuces pour soulager les peaux sensibles ?

Laisser un commentaire