Shampoing solide pour cheveux colorés
Shampoing solide pour cheveux colorés

Shampoing solide pour cheveux colorés

Aujourd’hui, je reviens avec une nouvelle recette de shampoing solide ! Cette recette est composée de deux poudres végétales. Elles ont pour propriétés principales de fixer les colorations naturelles, mais pas seulement ! Ce shampoing est un soin naturel idéal pour raviver sa coloration naturelle !

Cette recette de shampoing solide est simple et rapide à réaliser. Pour réaliser cette recette, je me suis basée sur ma Recette de base pour shampoing solide !

Ebook : 120 recettes

Un shampoing pour cheveux colorés

Comme vous l’avez sûrement déjà constaté sur le blog, j’essaye de faire moi-même le plus possible de produits cosmétiques et de soins corporels. Ainsi, j’imagine et je teste toujours de nouvelles recettes !

Ici, je vous propose à nouveau une recette de shampoing solide, mais cette fois-ci une autre variante pour les cheveux colorés (autre recette de shampoing solide pour cheveux colorés) ! Je fais souvent du henné et donc pour entretenir ma couleur j’essaye d’élaborer des shampoings solides, qui me permettront d’espacer au maximum les colorations.

La recette que je vous propose aujourd’hui, est composée de deux poudres végétales qui permettent de fixer et entretenir les colorations végétales.

Quelles poudres végétales pour fixer les colorations végétales ?

La poudre d’amla

Cette poudre permet de favoriser la pousse tout en prévenant la chute des cheveux. De plus, elle permet aussi de fixer les colorations naturelles au henné.

La poudre de sidr

Cette poudre est principalement connue pour ses propriétés nettoyantes et apaisantes. Elle permet également de laver les cheveux colorés avec des poudres naturelles (indigo) sans faire dégorger la couleur.

La recette

Dans cette recette, outre les poudres végétales, les autres ingrédients utilisés ont tous pour objectif de garder un cuir chevelu sain et des cheveux brillants.

Shampoing solide pour cheveux colorés

Shampoing cheveux colorés

Télécharger la recette

Envoyer le lien de téléchargement à :

J'accepte les conditions d'utilisation de mon adresse e-mail selon la section IV. Informatiques et liberté des Mentions Légales du site.

Conseils supplémentaires

Réalisation : pour une conservation optimale, il faut éviter de contaminer la recette en amont. Ainsi, avant de commencer la réalisation de votre shampoing, pensez à bien nettoyer avec de l’alcool à 70° votre plan de travail, vos ustensiles, les contenants de dosage pour les différents ingrédients ainsi que le moule. De plus, pour réaliser des shampoings solides, des moules en silicone sont plus pratiques. En effet, ils permettent de démouler plus facilement les shampoings !

Conservation : afin de prolonger au maximum la durée de vie d’un shampoing solide, s’il n’est pas utilisé, il est préférable de le conserver dans un endroit sec et à l’abris de la lumière. En revanche, une fois que vous commencez à l’utiliser, pensez à le faire sécher entièrement après chaque utilisation pour éviter qu’il se ramollisse ou qu’il s’effrite. Personnellement, je le conserve en dehors de la cabine de douche sur un porte savon !

Utilisation : j’ai pu constater que changer de poudre entre deux recettes de shampoing solide fait maison, permet à mon cuir chevelu d’être moins sensible aux irritations ! Ainsi, j’essaye d’alterner et d’utiliser des poudres différentes à chaque fois que je refais du shampoing !

Et vous, vous cherchez aussi des solutions pour que les couleurs naturelles dégorgent moins ?

Cet article peut contenir des liens affiliés. Pour en savoir plus, consultez les Mentions Légales du site.

5 Comments

    1. Bonjour, en théorie il n’y a pas de contre-indication à utiliser des poudres de plantes dans un shampoing après avoir fait une coloration chimique. Toutefois, je vous conseille de tester le shampoing sur une petite mèche de cheveux à l’arrière de la tête pour voir s’il y a une réaction avant d’utiliser le shampoing sur toute la tête 😉

Laisser un commentaire