5 conseils anti-âge que tout le monde devrait connaître
5 conseils anti-âge que tout le monde devrait connaître

5 conseils anti-âge que tout le monde devrait connaître

Lorsque l’on parle de conseils anti-âge, on entend beaucoup de choses et on a parfois l’impression que tous les mois il y a une nouvelle astuce révolutionnaire qui est découverte…. Dans cet article, je voulais donc aborder avec vous 5 VRAIS conseils anti-âge, qui me permettent de prendre soin de ma peau simplement et naturellement !

Il est difficile de prévoir ce que l’avenir nous réserve tout comme il est difficile de savoir ce à quoi va ressembler notre peau dans 10 ou 20 ans ! Toutefois, il y a 5 vrais conseils pragmatiques que j’aurais aimé connaître plus tôt ! Dans cet article, je vous partage donc ces 5 VRAIS conseils anti-âge !

Il ne faut pas se fier à la publicité

Le premier conseil est de ne pas se fier à la publicité ! En effet, on est confronté quotidiennement à la publicité : dans la rue, à la radio, à la télévision, sur internet, etc ! L’objectif des publicités est de mettre en avant un produit afin de le vendre au plus grand nombre… Malheureusement, les arguments mis en avant ne sont pas toujours véridiques ou alors les avantages d’un produit sont surestimés par rapport à leur réelle efficacité !

Le conseil que je peux vous donner, c’est d’acheter vos produits de beauté, de soin et d’hygiène comme si vous achetiez votre nourriture ! En effet, pour moi, la liste d’ingrédients est l’élément le plus important lorsque j’achète un produit (bien que la liste des produits que j’achète encore se réduit de plus en plus au fur et à mesure que je trouve des recettes qui me conviennent pour les faire maison) ! En étant attentif aux ingrédients présents dans la liste d’ingrédients, vous pourrez alors savoir si le produit que vous souhaitez acheter a le potentiel de fonctionner… ou non !

Ebook : 120 recettes

Les soins ne doivent pas se limiter à ce que l’on applique sur sa peau

Pour avoir une peau en bonne santé, il est important de ne pas se limiter aux produits que l’on applique sur sa peau ! En effet, il me semble important d’avoir une approche holistique, c’est-à-dire, de prendre soin de son alimentation, d’avoir une activité physique régulière et d’être très sélectif quant aux produits de beauté, de soin et d’hygiène que l’on applique sur sa peau.

Les produits de beauté, de soin et d’hygiène faits maison sont certes plus sains et plus efficaces pour soigner et prendre soin de notre peau et de nos cheveux, mais ils ont une action limitée. En effet, lorsque j’ai commencé à faire mes produits maison, j’avais encore une alimentation que l’on pourrait qualifier de conventionnelle, bien que je ne mangeais déjà pas certains aliments (charcuterie, viande rouge, etc). J’avais réussi à réduire certains de mes problèmes de peau, mais ils étaient toujours présents… Ça ne sera que lorsque je prendrais la décision d’arrêter des aliments inflammatoires que mes problèmes de peau vont guérir sur le long terme !

En ce qui me concerne, j’ai quasiment arrêté complètement les produits laitiers même si je mange encore du fromage 1 ou 2 fois par semaine (avant, j’en consommais presque tous les jours…) et j’ai également réduit drastiquement ma consommation de féculents. Ces ajustements m’ont permis de guérir de mon eczéma hivernal et d’avoir beaucoup moins de boutons au quotidien !

Il faut commencer les soins anti-âge progressivement

Cela ne sert à rien de commencer les soins anti-âge trop tôt dans sa vie ! En effet, comme c’est le cas pour tout dans la vie, il faut trouver un équilibre. Même des choses qui sont bonnes pour la peau, si elles sont utilisées en quantités excessives, elles peuvent devenir nocives ! Le problème avec les soins anti-âge, c’est que dès que l’on commence, on peut difficilement arrêter, car comme c’est le cas avec une part de cake… Une fois qu’on a mangé une part, on a souvent envie de reprendre une nouvelle part ! Ainsi, comme c’est le cas avec le sucre qui peut devenir addictif pour l’organisme, les soins anti-âge peuvent devenir addictifs pour la peau.

Selon le Journal Britannique de Dermatologie (1975), la relation entre la diminution du collagène cutané et l’âge est évidente. En effet, le collagène cutané diminue de manière linéaire d’environ 1% tous les ans à l’âge adulte ! Il n’est donc pas nécessaire de commencer les soins anti-âge avant le début de la trentaine. Toutefois, on est tous différents et on a tous une peau différente. Ainsi, il convient à chacun de déterminer quand il / elle souhaite commencer à en utiliser et à quelle fréquence 😉

La crème solaire est le meilleur soin anti-âge

Oui, la crème solaire est le meilleur (et le plus économique) des soins anti-âge ! En effet, l’utilisation quotidienne de crème solaire permet de retarder le vieillissement prématuré de la peau ! Cela est possible grâce à ce que l’on appelle la « réduction de la tension / du stress de la peau ». On ne s’en rend pas compte au quotidien, mais notre peau mène une guerre silencieuse en nous protégeant de l’environnement extérieur. Avec le soleil, elle est donc constamment en tension et avec le temps, elle se fatigue et n’arrive plus à se protéger correctement (et nous protéger par la même occasion) ! C’est là que l’on voit apparaître les signes de vieillesse : rides, taches pigmentaires, etc.

Le problème avec le soleil (bien qu’il ait beaucoup de bénéfices pour la santé), c’est qui émet des rayons UV plus ou moins nocifs pour notre peau ! Ces rayons UV et leurs effets sont les suivants :

  • UVC : Ce sont les ondes les plus courtes et elles ne pénètrent généralement pas la couche d’ozone terrestre.
  • UVB : Ce sont des ondes plus longues que les UVC. Elles atteignent la surface de la peau et provoquent le bronzage, mais également des brûlures et le vieillissement des cellules cutanées.
  • UVA : Ce sont les ondes les plus longues ! Elles peuvent pénétrer profondément sous la surface de la peau. Cela libère des radicaux libres et provoque des modifications de l’ADN pouvant entraîner des cancers de la peau.

Il faut se laver le visage moins souvent

Ce dernier conseil peut paraître contre productif, mais il est bien véridique ! En effet, tout est une question de pH ! La peau a un pH qui est légèrement acide, c’est-à-dire entre 4 et 6,5. Le problème, c’est que l’eau du robinet a un pH qui se situe entre 7 et 8,5, c’est-à-dire qu’elle a un pH alcalin. Ainsi, plus on se lave le visage (et la peau en général), plus son pH augmentera et plus elle aura besoin de temps pour retrouver son pH naturellement acide. Lorsque la peau a un pH trop élevé, c’est-à-dire plus alcalin, sa barrière protectrice est abîmée. Lorsque cela se produit, la peau n’est plus en capacité de protéger correctement.

Pourquoi cela est-il si important ? Parce qu’une peau qui a un pH sain (entre 4 et 6,5) est bien hydratée naturellement et résiste donc bien aux agressions extérieures. Une peau qui a un pH trop alcalin sera plus sèche, déshydratée, sensible, irritée et veillera plus rapidement.

Parmi tous ces conseils, quel est est LE conseil anti-âge qui vous a le plus surpris et pourquoi ? Pensez à laisser un commentaire 😉

Cet article vous a plu ? Retrouvez également l’article pour créer une routine beauté saine et naturelle 🌿

Laisser un commentaire