Comment j’ai soigné mon eczéma grâce à une approche holistique
Comment j’ai soigné mon eczéma grâce à une approche holistique

Comment j’ai soigné mon eczéma grâce à une approche holistique

Aujourd’hui, je veux vous parler d’eczéma ! J’en ai déjà parlé sur le blog il y a quelques années. Toutefois, aujourd’hui, je veux vous parler de toutes les petites choses en plus des soins topiques, avec lesquelles j’ai soigné naturellement mon eczéma ! Dans cet article, je vous propose ainsi de passer en revue les 6 points principaux de l’approche holistique que j’ai mise en place.

Pour faire simple, lorsque l’on a de l’eczéma cela signifie que notre organisme est dans un état d’inflammation. La solution simple consiste alors à déterminer ce qui ne va pas à l’intérieur. Une fois que la ou les causes sont trouvées, il faudra réduire cette inflammation. Pour cela, il faut également supprimer de sa routine beauté toutes les substances potentiellement inflammatoires que l’on applique sur sa peau à travers les produits de beauté, de soin et d’hygiène conventionnels !

En effet, la cause de l’eczéma est un système immunitaire perturbé. Lorsque l’on a de l’eczéma, notre corps et notre système immunitaire dérégulés réagissent de manière démesurée à quelque chose qui nous “attaque”.

Si l’on doit réduire l’eczéma à deux causes principales, c’est soit un intestin perméable, soit une flore intestinale anormale !

En ce qui me concerne, j’ai mis en place plusieurs éléments pour comprendre la cause de mon eczéma ! C’est donc en ayant une vision holistique que j’ai soigné mon eczéma de manière naturelle et c’est ce que l’on va voir dans cet article !

1 – Le “régime d’élimination”

Ce “régime” (que je mets entre parenthèses, car ce n’est pas réellement un régime à proprement parler), consiste à éliminer temporairement des aliments de son alimentation quotidienne pour trouver lesquels sensibilisent nos intestins ! Les deux plus courants sont les produits laitiers et le gluten. L’idée de ce “régime” est donc d’éliminer en priorité les aliments sucrés et transformés, mais également les produits laitiers et le gluten si vous pensez que votre eczéma peut être déclenché par ceux-ci !

Il faudra donc privilégier, les aliments bruts, non transformés, pendant au moins 10 jours pour faire baisser l’inflammation de l’organisme ! Puis, au fur et à mesure, vous pourrez réintégrer un a un, les produits potentiellement sensibilisants ! Il faudra bien prendre le temps d’intégrer chaque aliment en se laissant une fenêtre de quelques jours pour avoir le temps de noter si celui-ci provoque des démangeaisons ou non.

En ce qui me concerne, je me suis rendu compte que j’étais sensible aux amandes ! À chaque fois que je mangeais des amandes natures ou des produits contenant des amandes, je sentais mon eczéma revenir ! Après avoir soigné mon microbiote intestinal sur plusieurs mois, je peux aujourd’hui remanger des amandes sans que cela ne me cause de soucis.

2 – Une alimentation variée

Pour avoir une peau en bonne santé de manière générale, il est important de manger varié ! Mais attention, lorsque je dis “manger varié”, je bannis les produits ultra-transformés !

Pour réduire l’inflammation, il est également conseillé de consommer régulièrement des poissons sauvages, des fruits et légumes frais en variant les couleurs au maximum et des épices. La curcumine contenue dans le curcuma est d’ailleurs particulièrement anti-inflammatoire !

Je parle plus en détails des aliments et des micronutriments indispensables pour maintenir une peau saine dans d’autres articles du blog :

3 – Des prébiotiques et des probiotiques

Les prébiotiques, les probiotiques ainsi que les enzymes digestives font partie des éléments à incorporer dans votre quotidien pour prendre soin de votre flore intestinale ! En ayant flore intestinale normale, vous réduirez de nombreuses maladies inflammatoires comme l’asthme, l’eczéma, la rhinite, etc.

🔸 Les prébiotiques sont les fibres qui permettent de nourrir nos bactéries intestinales ! Par exemple, on retrouve : l’ail, le poireau, l’oignon, les asperges, l’artichaut, la banane ou encore les amidons refroidis (riz, pâte, pomme de terre, etc).

🔸 Les probiotiques quant à eux, sont des bactéries vivantes qui vont venir enrichir notre microbiote intestinal ! Par exemple, on retrouve : la choucroute, la levure de bière, les aliments à base de levain, le kombucha, le kéfir (d’eau et de lait) ou encore le miso.

4 – Le sommeil

De nombreuses études montrent que le manque de sommeil alimente l’inflammation au sein de l’organisme. Cela va donc venir exacerber des problèmes comme l’eczéma ! Il est donc important de prendre soin de son rythme circadien !

Le rythme circadien, c’est l’alternance entre notre cycle de veille et notre cycle de sommeil ! Celui-ci est largement contrôlé par l’exposition à la lumière extérieure, l’exercice physique, l’alimentation, la gestion du stress, etc ! En gros, il est influencé par tout ce que l’on fait de nos journées !
Le sommeil est souvent sous-estimé ! On ne s’en rend pas forcément compte, mais il est crucial pour augmenter l’énergie, la concentration, la santé du cerveau (et donc par extension réduire le risque de démence). Il permet également d’éliminer les toxines et de régénérer les organes vitaux !

Vous avez sûrement déjà connu des nuits agitées ! En ce qui me concerne le lendemain, je suis à l’ouest, j’ai des fringales, des cernes et un teint terne !
Il est donc essentiel de mettre en place une routine le soir afin d’optimiser son sommeil ! Un sommeil réparateur permettra à la peau de se régénérer au mieux !

5 – L’exercice physique

On ne s’en rend pas toujours compte, mais l’exercice physique est également indispensable pour avoir une peau saine ! En effet, faire de l’exercice physique, même de manière douce (marche, natation, yoga, etc), permet de réduire l’inflammation.

En effet, l’exercice physique permet d’enclencher plusieurs mécanismes dans l’organisme, qui vont venir soutenir la santé de plusieurs manières :

  • améliore la sensibilité à l’insuline
  • réduit le stress
  • améliore également l’état cognitif (la santé du cerveau)
  • réduit le risque de maladie chronique
  • renforce la détoxification de l’organisme
  • ralenti le processus de vieillissement
Ebook : 120 recettes

6 – Le stress

Enfin, le dernier point concerne le stress ! L’une des clés les plus sous-estimées de la guérison globale de l’organisme réside dans la gestion du stress et la régulation de son système nerveux ! On ne s’en rend pas forcément compte, mais le stress est un voleur de nutriments !

Même si l’on mange tous les micronutriments indispensables à la santé de notre organisme et donc de notre peau, si notre gestion du stress, notre sommeil, mais aussi notre système nerveux sont défaillants, on ne pourra pas digérer et assimiler correctement les micronutriments nécessaires au maintien d’une bonne santé !
En effet, sans un système nerveux correctement régulé, l’intégrité de nos intestins sera compromise. Cela nous empêchera d’assimiler correctement les aliments. En plus, cela entraînera aussi des réactions indésirables (ballonnements, allergies alimentaires, etc) même en consommant des aliments sains !

Le problème avec la gestion du stress et la réhabilitation du système nerveux, c’est qu’ils sont différents d’une personne à une autre ! Chacun aura besoin de techniques ou de méthodes différentes pour se soigner. Cela peut aller de l’apprentissage de la respiration profonde, d’ajustements chiropratiques, de techniques de méditation en pleine conscience, etc.
Toutefois, la guérison peut aussi venir lors d’un travail de réhabilitation du nerf vague ou alors d’un travail sur un traumatisme profond avec notamment des psychanalyses.

Cela peut même parfois nécessiter un changement de carrière, un déménagement ou encore la fin d’une relation toxique. Ceux-ci nous maintiennent dans un état constant d’hyper-vigilance, qui est délétère à la longue !
Vous vous demandez alors quel est le lien avec la santé de la peau ? C’est simple, lorsque l’on est stressé, cela impact notre foie. Lorsqu’il est dans un état de stress il va détourner les précieux micronutriments que l’on consomme au quotidien. Ces micronutriments ne pourront donc pas être utilisés par notre organisme, ni notre peau pour se réparer et se régénérer !

Laisser un commentaire