10 endroits où se cachent des produits nocifs dans la maison


Au naturel, Lifestyle / samedi 6 février, 2021

Dans notre vie quotidienne, nous sommes entourés de produits chimiques plus ou moins nocifs… Parfois, ils se cachent même dans des endroits complètement insoupçonnés de notre maison ! Ainsi, dans cet article, je vous propose de passer en revue 10 de ces endroits où peuvent se cacher des produits nocifs. De plus, je tente de vous proposer des alternatives simples et saines.

Ebook : 120 recettes

Voici donc une liste de 10 endroits où peuvent se cacher des produits nocifs dans sa maison :

1. L’eau potable

L’eau du robinet (en France métropolitaine) est généralement considérée comme sûre à consommer en tant qu’eau potable. Toutefois, en fonction des régions et des industries qui y sont présentes, la qualité de l’eau est très variable.

Ainsi, pour réduire le risque d’être exposé à des particules nocives (pesticides, perturbateurs endocriniens, etc) lors de la consommation d’eau du robinet, il y a plusieurs mesures que vous pouvez prendre :

2. La nourriture

La nourriture est une autre source d’exposition à des substances nocives… En effet, la nourriture industrialisée prend une part de plus en plus importante sur le marché de l’alimentation ! Le problème avec cette nourriture industrialisée, c’est qu’elle est aussi (trop) souvent ultra transformée, c’est-à-dire qu’elle contient souvent des conservateurs, des colorants ou encore des parfums artificiels. De plus, ce genre d’alimentation présente également des quantités de pesticides plus importantes qu’une alimentation basées sur des produits bruts et biologiques ! Pour aller plus loin sur le sujet, je vous invite à lire l’excellent article de Frédéric du blog Des Racines à la Cime : Faut-il adopter un régime ou un modèle alimentaire pour être bien dans son corps ?

Même si tout cela semble très négatif, rien n’est perdu d’avance ! Pour réduire la quantité de produits nocifs dans sa nourriture, vous pouvez :

  • Faire l’inventaire de ce que vous mangez régulièrement et tenter de trouver des alternatives moins transformées et plus saines.
  • Prendre l’habitude de lire systématiquement la liste des ingrédients afin d’éviter au maximum les additifs alimentaires.
  • Diminuer sa quantité d’aliments transformés pour augmenter sa quantité d’aliments bruts (par exemple, privilégier des fruits et légumes frais).

3. Les ustensiles de cuisine

Une fois que vous avez fait le tri dans votre alimentation, il faudra également faire le tri dans vos ustensiles de cuisine ! Un grand nombre d’ustensiles de cuisine que l’on utilise au quotidien peuvent être toxiques ! En effet, les revêtements antiadhésifs traditionnels contiennent des matières chimiques perfluorés. Le problème avec ces matières chimiques, c’est qu’elles s’infiltrent dans les aliments, mais elles sont également persistantes dans le corps et dans l’environnement… Ainsi, elles ne disparaîtront jamais !

Pour éviter d’être en contact avec ces matières chimiques, vous pouvez :

Ne ratez plus les prochains articles !
Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

4. Les contenants pour les denrées alimentaires

Dans sa cuisine, on a tous des boîtes en plastique pour conserver ses aliments ou des gourdes en plastiques ! Ces éléments sont pratiques, car ils sont légers et se nettoient facilement… Toutefois, ils ne sont pas sans dangers ! En effet, le plastique est un élément chimique duquel des particules nocives peuvent s’échapper ! La migration de ces particules nocives peut survenir de plusieurs manières :

  • lorsque les aliments sont chauffés ou simplement lorsque des aliments encore chauds sont conservés dans un contenant en plastique.
  • si vous utilisez des contenants en plastique pour conserver des aliments gras comme le fromage, par exemple.
  • lorsque vous utilisez des contenants en plastique qui ont déjà bien vécu.

Pour réduire votre exposition à ces produits nocifs, vous pouvez :

  • utiliser exclusivement des contenants en verre ou en acier inoxydable pour conserver vos aliments.
  • si vous souhaitez continuer à utiliser des contenants en plastique, assurez-vous :
    • de ne jamais les mettre au micro-onde ou au lave-vaisselle.
    • qu’ils comportent le code de recyclage n°5, afin de garantir un minimum de qualité.

5. Les produits ménagers

Les produits ménagers conventionnels sont connus pour être fortement concentrés en produits chimiques nocifs lorsqu’ils sont inhalés ou en contact avec la peau ! Ainsi, la solution la plus simple est de bannir absolument tous ces produits qui ne sont pas beaucoup plus efficaces que du vinaigre ménager et du bicarbonate de soude !

Le plus simple, pour éviter les produits chimiques nocifs dans les produits ménagers, c’est de les confectionner soi-même. Je vous propose plusieurs recettes pour toute la maison :

6. Les produits pour nettoyer et entretenir le linge

Le problème avec la lessive conventionnelle, c’est qu’elle contient un nombre important de produits chimiques pouvant causer des problèmes. En effet, les lessives conventionnelles contiennent des parfums artificiels, des azurants optiques (pour donner l’impression que le linge blanc est ultra blanc) ou encore du chlore ! Tous ces produits peuvent causer des réactions cutanées, des allergies cutanées et respiratoires ou encore des maux de tête. De plus, ils sont également à l’origine de perturbations hormonales…

Pour éviter tous ces problèmes, vous pouvez :

  • éviter les assouplissants et les détergents conventionnels.
  • éviter les feuilles de séchage parfumées.
  • utiliser des noix de rheeta à la place de la lessive conventionnelle.
  • faire vous-même votre lessive en poudre avec la recette de Emilie du blog With Emilie.

7. Le matelas et la literie

Étant donné que l’on passe près de 1/3 de sa vie à dormir, autant le faire dans un environnement sain ! Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas… En effet, les matelas, oreillers ou encore la literie renferment souvent des retardateurs de flamme ou encore des formaldéhydes. Ces produits chimiques nocifs s’évacuent lentement et progressivement dans l’air que l’on respire au quotidien et nous empoissonnent à petit feu.

Que faire ?

  • si vous souhaitez investir dans un nouveau matelas, de nouveaux oreillers ou une nouvelle literie, assurez-vous qu’ils soient sans produits ignifuges et fabriqués avec des matériaux naturels et bio.
  • si investir dans une literie naturelle n’est pas dans votre budget, pensez à la seconde main. En effet, les produits de seconde main ont déjà libéré une grande partie des produits nocifs qu’ils renfermaient. Ainsi, la seconde main peut être une solution économique et écologique.
  • sinon, si vous ne voulez simplement pas changer votre literie dans l’immédiat, vous pouvez simplement opter pour un sur-matelas en latex naturel ou à défaut un protège matelas en coton biologique.

8. Les meubles et les finitions

Les meubles, la décoration, la peinture, les tapis sont souvent des investissements importants lorsque l’on s’installe. Toutefois, à nouveau, ces éléments peuvent contenir des substances nocives pour la santé ! Comme pour le matelas et la literie, on y trouve souvent des retardateurs de flamme ainsi que des formaldéhydes.

Pour limiter votre exposition, vous pouvez :

  • choisir des meubles et opter pour des peintures sans ignifugeants et sans composés organiques volatiles.
  • si vous n’avez pas les moyens d’acheter de nouveaux meubles plus sains, vous pouvez faire le choix d’acheter des meubles de seconde main.
  • bien aérer votre lieu de vie et y ajouter des plantes qui aident à dépolluer l’air intérieur.

9. Les produits d’hygiène personnelle

Sur le marché de l’hygiène corporelle, on trouve un choix de produit incalculable… Malheureusement, un grand nombre de ces produits contiennent des substances nocives pour la santé. En effet, les produits d’hygiène corporelle conventionnels (déodorant, gel douche, shampoing, etc.) contiennent souvent des produits chimiques pouvant causer des irritations ou allergies cutanées et respiratoires, ainsi que des problèmes de reproduction !

Pour éviter de vous exposer quotidiennement à ces substances toxiques, vous pouvez :

10. La trousse de maquillage

Tout comme les produits d’hygiène corporelle, les produits de maquillage contiennent aussi des ingrédients nocifs pour la santé… En effet, ils contiennent trop souvent des parabènes, des parfums et des colorants artificiels, des nanoparticules, et même parfois des métaux lourds ! À nouveau, tout comme c’est le cas avec les produits d’hygiène corporelle, ces ingrédients peuvent causer des irritations ou allergies cutanées et respiratoires, ainsi que des problèmes de reproduction.

Que faire ?

Cet article vous a plu ? Quel est l’endroit où vous n’aviez pas soupçonné qu’il y ait des produits nocifs ? Laissez un commentaire 😉

Cet article peut contenir des liens affiliés. Pour en savoir plus, consultez les Mentions Légales du site.

Laisser un commentaire